.le village

 

 

L’organisation villageoise de TIA est structurée autour de concessions. La concession est le droit d’installation sur la terre donné traditionnellement par le chef des terres.

Le noyau de la concession est une cour fermée par un mur d’enceinte (protégeant contre l’intrusion intempestive d’animaux sauvages) et qui constitue l’habitat d’une famille. Unité d’habitation et d’explotation économique, elle peut abriter et nourrir plusieurs personnes   (la famille élargie aux grands-parents, frères, enfants, différentes épouses). La case (ou les cases, carrées ou rondes) est le lieu couvert pour dormir et enreposer les affaires de la famille. Le chef de famille, ainsi que chacune de ses épouses ou membres de sa famille, possède sa propre case

Il y a toujours des pièces et lieux communs à l’ensemble des occupants de la concession : auvents pour s’abriter du soleil, espace où l’on mange, abri pour les animaux. Un ou plusieurs greniers à céréales sont parties intégrante de l’habitation, soit dans la maison même, soit à l’extérieur du mur d’enceinte.

Les hommes possèdent un espace ombragé, tronc d’arbre abattu, banc, ou un hangar de branches et feuillage, ou ils peuvent se retrouver, se reposer et palabrer.

                                                                                                                                                                                                          Les animaux vivent dans la concession ou en liberté